Drapeau anglais.jpg

 Dimanche 12 juillet à 17 h  au château

 

Florentin GINOT, contrebasse

Membre de l’Ensemble Musikfabrik depuis 2015, Florentin Ginot vit et travaille à Paris et Cologne. Après une formation au Conservatoire National Supérieur de Paris, il devient lauréat de la Fondation Banque Populaire et du Mécénat Musical Société Générale. Il a enregistré en 2015 son premier CD dans la collection « Jeunes Solistes » de la Fondation Meyer autour de la musique de Marin Marais.

Il se consacre à présent au répertoire soliste, à la création contemporaine et à l’invention de formes scéniques.
En 2017 il fonde HowNow, compagnie développant des formes artistiques innovantes émanant des musiques de création vers des formes scéniques aux côtés de la danse, du théâtre et du cirque contemporains. Yoann Bourgeois lui commande cette même année la musique pour La Mécanique de l’Histoire, spectacle créé au Panthéon dans le cadre de la saison du Théâtre de la Ville.
En 2019, il initie deux collaborations avec les artistes électroniques Helge Sten (alias Deathprod, Norvège) et Stefan Prins (Belgique/Allemagne), au sein de deux spectacles immersifs et transdisciplinaires : The Waste Land et Situations.

En collaborant étroitement avec les compositeurs Georges Aperghis, György Kurtág, Rebecca Saunders ou Helmut Lachenmann, il engendre et créé un répertoire soliste nouveau pour son instrument. Son solo Not Here présentait en 2018 une série de créations à la Philharmonie de Cologne, à Manifeste-Ircam à Paris et à la Biennale de Venise.


Dans le même temps, il convoque le répertoire baroque et classique en adaptant les Sonates et Partitas de J.S. Bach sur contrebasse piccolo, les Livres pour viole de Marin Marais ou les Sonates pour violoncelle de L.v. Beethoven.

Il s’est produit en solo dans des festivals et lieux tels que la Philharmonie de Berlin, la Philharmonie de Cologne, la Cité de la Musique-Paris, le Festival Présences-Radio France, le Festival Musica, l’Auditori, le Berliner Festspiele, Manifeste-Ircam, Sacrum Profanum-Cracovie, Ultima-Oslo, la Biennale di Venezia.. Ses projets à l’international sont soutenus par l’Institut Français.

Il est le fils d’Anne SLACIK, peintre.

https://florentinginot.com/

Programme

De Marin Marin & Bach à Georges Aperghis

 

 

à venir