Dimanche 26 mai à 17h  au château

Deborah NEMTANU, violon

Née en 1983, à Bordeaux, dans une famille passionnément musicienne, Deborah Nemtanu a quatre ans lorsqu’elle choisit le violon. La précocité dans la réussite et la diversité dans le talent caractériseront son parcours.

Après avoir obtenu son prix première nommée en 2001 au Conservatoire national supérieur de Musique de Paris, elle multiplie les distinctions internationales : prix de l’Académie Maurice Ravel en 2001, quatrième prix et prix spéciaux au concours Jacques Thibaud en 2002, participation au Perlman Program (USA) en 2007, deuxième prix du Concours Benjamin Britten de Londres en 2008, couronné par un concert avec le Royal Philharmonic Orchestra.

En 2005, elle est nommée premier violon solo de l’Orchestre de Chambre de Paris, un poste de haute responsabilité qu’elle occupe toujours aujourd’hui. A ce titre, elle se produit régulièrement comme soliste au Théâtre des Champs-Elysées, notamment dans le Concerto n°3 de Saint-Saëns, la Symphonie espagnole de Lalo, le concerto de Brahms ou les concertos de Bach, établissant au passage des relations de profonde confiance avec des chefs tels qu’Andris Nelsons, Louis Langrée, Juraj Valčuha ou Sir Roger Norrington.

Curieuse et passionnée, Deborah Nemtanu élargit progressivement son champ d’action : en proposant des programmes où elle passe habilement du violon à l'alto ; et en en dirigeant elle- même l’Orchestre de Chambre de Paris, en connivence avec les musiciens de l’orchestre, dans un véritable esprit chambriste.

En 2015/2016, elle dirige des symphonies de Mozart à l’Hôtel Sully à Paris (retransmis par France 3) et au Palais Farnèse à Rome. En tant que soliste, elle joue au Festival Enescu et au Festival d’Augsburg sous la direction de Sir Roger Norrington. Elle se produit également aux Folles journées de Nantes et de Tokyo, au festival de Salzburg, au Festival de Montpellier, au Musée d'Orsay et au Festival des Midis-Minimes, à Bruxelles, son premier récital avec la pianiste Natacha Kudriskaya est une euphorie!

Au fil des des tournées, Deborah Nemtanu multiplie les rencontres musicales fécondes, notamment avec Boris Berezovsky, Stephen Kovacevich, Romain Descharmes, Jean-frederic Neuburger, Adam Laloum, François Leleux, Emmanuel Pahud, Fazil Say, Daniel Hope, sans compter sa sœur Sarah Nemtanu, également violoniste et partenaire de toujours.

Salué par la presse, son premier disque, consacré à Saint Saëns et Fauré, sort en 2013, avec l’Orchestre de Chambre de Paris placé sous la direction de Thomas Zehetmair (Mirare). En décembre 2014, elle s’associe à sa sœur Sarah pour l’enregistrement des concertos pour violon de Bach et de Schnittke (Naive), puis ce sera l’intégrale des Duos de Bartók en 2016 pour Decca cette fois.

En septembre 2017, sortira le premier CD de La Symphonie de poche dirigée par Nicolas Simon, aux cotés duquel Deborah interprète Tzigane de Ravel et la Symphonie espagnole de Lalo.

Un des événements de l’automne 2017 sera sa participation à l‘émission Fauteuil d'Orchestre animée par Anne Sinclair sur France 3.

Deborah Nemtanu a été nommée Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres en février 2016.

Elle joue un violon de Domenico Montagnana (1740), généreusement prêté par Monceau Investissements Mobiliers, société du groupe Monceau Assurances.

Elle a joué au château en 2018.

Programme

César FRANCK (1827-1890)- Sonate en la majeur

pour violon &  piano

 

Claude DEBUSSY (1862-1918)- Préludes

(extraits 1904 –1913) pour piano seul

 

Maurice RAVEL (1875-1937) - Tzigane  (1924)

pour violon & piano

 

Antonin DVORAK (1841-1904)  pour violon & piano Sonatine en sol majeur

 

*

Françoise CHOVEAUX -  Le baiser pour violon & piano (création)

Drapeau anglais.jpg
Cyril GUILLOTIN, piano

Disciple de Brigitte ENGERER et Aldo CICCOLINI, Cyril GUILLOTIN a travaillé avec les plus grands artistes et pédagogues: de Dominique MERLET à Pascal DEVOYON, de Dimitri BASHKIROV à Mikhael VOSKRESSENSKY, mais aussi Olivier GARDON, Billy EIDI, Chantal FRAYSSE, Pierre-Laurent AIMARD, Jacques ROUVIER, John O'CONOR...

 

Issu d'une famille dépourvue de musicien mais très tôt repéré par d'éminents musiciens, Cyril GUILLOTIN multiplie les victoires en concours nationaux et internationaux de jeunes talents dès l'âge de 8 ans, et donne son premier récital à 11 ans au "Festival Européen MOZART" de Prague, sous les conseils de la pianiste hongroise Gabriella TORMA.

Il mène alors une jeune carrière d'enfant prodige, se produisant dans les plus prestigieuses salles françaises: salle Pleyel, salle Gaveau, Maison de Radio France, Musée Carnavalet, salle Cortot, Théâtre du Châtelet ...

 

Après l'obtention de son  1er Prix de piano - mention Très Bien au CNSM-Conservatoire de Paris (avec les chaleureuses félicitations d'Yvonne LORIOD-MESSIAEN), quelques autres récompenses en musique de chambre et direction d'orchestre, et quelques prix internationaux, sa carrière explose en France (Salle Cortot, Cité Internationale, École Polytechnique de Palaiseau, École des Mines de Paris, Archives Nationales, Atrium Magne, Palais des Congrès d'Arcachon, Abbaye de Royaumont, "Festival Chopin" à Bagatelle, "Festival Jeunes Talents" à Paris, "Festival Radio France de Montpellier-Languedoc Roussillon", "Journées Lyriques de Chartres"...), comme à l'étranger (Allemagne, Autriche, Japon ...), ou lors de collaborations prestigieuses (Orchestre National d’Île de France, UNESCO, Orchestre de Picardie et Pascal VEROT, Laurent LEFRANÇOIS qui lui dédie son triptyque pour piano seul « Les Visages »).

 

Il partage la musique de chambre avec des musiciens d'exception tels que Jean FERRANDIS, Viorica CORTEZ, Pierre VAELLO, Shigeko HATA, Fabrice MORETTI, Nicolas STAVY, Nima SARKECHIK, le Quatuor de Chartres …

 

Une agression violente en 2007 le contraint à arrêter le piano pendant plus de huit mois et à refuser tout concert pendant deux ans. Cyril GUILLOTIN tournera finalement cette interruption à son avantage en créant l'association « Les Classiques Buissonnières » pour porter la musique partout où on ne l'attend pas, pour tous, et sous formes nouvelles, et en  obtenant brillamment ses diplômes supérieurs de pédagogie (Diplôme d'État et Certificat d'Aptitude), pour sortir de cette épreuve avec une nouvelle et grande profondeur dans son jeu, une vision neuve de sa position et de sa mission d'artiste.

 

Il se produira dès lors aux côtés des plus grands musiciens de son temps : Paul MEYER, Magali MOSNIER, le Quatuor PARISII, Daniel TOSI, Elena VASSILIEVA, Patrice FONTANAROSA, Marc COPPEY …

 

Après un premier disque solo, « Sortilèges »-2013, qui l'a fait revenir sur le devant la scène, et récompensé du « Choix de France Musique », Cyril GUILLOTIN a très vite enrichit sa discographie de « Balnéaire »-2014 (une monographie de musique de chambre du compositeur Laurent LEFRANCOIS), avant de sortir en février 2016 son dernier double-disque « HELLDUNKEL-Clair Obscur »-2016 (EVIDENCE/Harmonia Mundi), en partenariat avec Radio Classique, et distingué du "Maestro" de la revue PIANISTE, des "Coup de coeur" de Thierry GEFFROTIN (Europe1), et Frédéric LODEON (France Musique), et de 5 Diapasons !!!

 

Cyril GUILLOTIN enseigne le Piano et la Musique de Chambre au Conservatoire à Rayonnement Départemental-CRD du Grand Narbonne (Aude) depuis 2013.

En 2016, il crée et prend la direction artistique du Festival « Ma Vigne en Musique-Narbonne Classic Festival »© qui se tient au mois d'avril sur tout le territoire de la Narbonnaise.

Il a joué au château en 2017.