Dimanche 21 août à 17 h au château

HANNA BAYODI-HIRT, soprano

 

D’origine franco-marocaine, Hanna Bayodi-Hirt grandit en Suisse et étudie les Lettres Classiques avant de se consacrer au chant. Elle se forme au Conservatoire de Paris, où Emmanuelle Haïm l’initie au répertoire baroque. Depuis lors, elle est une interprète recherchée par de nombreux ensembles et chefs spécialisés, parmi lesquels William Christie, Emmanuelle Haïm, Patrick Cohen-Akénine, Philippe Pierlot, Hervé Niquet, Jordi Savall et Alessandro de Marchi. Elle s’est produite sur les scènes les plus prestigieuses : le Concertgebouw d’Amsterdam, le Nederlandse Opera, la Salle Pleyel, la Philharmonie et la Cité de la Musique à Paris, au Gran Liceu à Barcelone, au Lincoln Center et à Carnegie Hall à New York, ainsi qu’aux festivals de la Chaise-Dieu, d’Ambronay, à La Folle Journée à Nantes, Varsovie et Yekaterinburg, à l’Utrecht Oude Muziek Festival.

 

Sur scène, elle chante notamment les rôles de Iöle dans Hercules de Händel au Barbican Centre à Londres, Nérine dans Les Paladins de Rameau au Teatron Megaron à Athènes ainsi que dans la Trilogie Monteverdi au Teatro Real de Madrid sous la direction de William Christie, The Fairy Queen de Purcell et le rôle d’Aeglé dans Thésée de Lully avec Emmanuelle Haïm à l’Opéra de Lille, Amour dans Pygmalion de Rameau sous la direction de Christophe Rousset, Amore et Minerva dans Le Retour d’Ulysse dans sa patrie de Monteverdi avec Philippe Pierlot et le Ricercar Consort en Corée du Sud et au White Lights Festival à New York, le rôle de la Prêtresse de Junon dans Alcione de Marin Marais à l’Opéra Comique, à l’Opéra Royal de Versailles et au Théâtre de Caen avec Jordi Savall.

 

Très active dans le domaine de l’oratorio, elle chante ainsi Maddalena dans La Resurrezione de Händel et Die Israeliten in der Wüste de Carl Philip Emanuel Bach à la Philharmonie de Paris, sous la direction de Jordi Savall, Il Vespro della Beata Vergine de Monteverdi ainsi que Membra Jesu Nostri de Buxtehude au Festival Via Aeterna, les Madrigaux de Monteverdi, La Passion Selon St-Jean et les cantates pour soprano solo de Bach et Haendel sous la direction de Philippe Pierlot, les Vespres de Caldara dirigées par Alessandro de Marchi au Festival MiTo, ainsi que le Stabat Mater de Pergolesi en tournée en Corée du Sud sous la direction de Jordi Savall. Récemment on a pul’entendre dans la Cantate 21 et le Magnificat de Bach avec le Ricercar Consort à la Folle Journée de Nantes et les Leçons de Ténèbres de François Couperin avec Les Timbres au Festival de Radio-France et Montpellier.

Parmi ses projets, une tournée avec l’Israel Camerata dans un programme Bach et Händel, un récital d’air de cours à Utrecht, les Madrigaux et il Ritorno d’Ulisse in Patria de Monteverdi à la Philharmonie Luxembourg.

Hanna-Bayodi-Hirt.jpg
Drapeau anglais.jpg

Cécile RESTIER, piano

 

Cécile Restier est une chef de chant française talentueuse, passionnée d’Opéra, riche de collaborations diverses avec les chefs et chanteurs les plus réputés.

Originaire de Paris, elle entre très jeune au conservatoire de Paris (CNSMDP), dans les classes d’accompagnement vocal (mélodie et opéra) puis de piano, elle y obtiendra trois premiers prix entre 2003 et 2005. Etablissement où lui sera confié l’accompagnement de plusieurs classes de chant, d’ensembles vocaux et de diction lyrique parallèlement à ses études, de 2003 à 2007.

 

En tant que chef de chant elle a été invitée dans de très nombreux théâtre français, notamment à l’Opéra- Comique et au théâtre du Châtelet à Paris , opéra de Lyon, de Rouen, de Montpellier, Philharmonie de Paris ainsi qu’à l’étranger, Bard Summer festival (US), à la Monnaie de Bruxelles, aux festivals de Bregenz et de Salzburg , à l’Accademia Santa Cecilia di Roma.

 

En 2007 elle devient chef de chant permanent à l’Opéra de Francfort puis est engagée par le prestigieux Staatsoper de Vienne en 2012.

 

Son travail au sein du Staatsoper et en tant qu’invitée l’amène à collaborer avec des chefs d’orchestre renommés tels que J.E Gardiner, W. Christie, P. Carigniani, M. Armiliato, E. Pido, M. Frank, A. Altinoglu, D. Ettinger, B. de Billy, P. Domingo, J. Lopes Cobos , S.Young, G. Dudamel, M. Minkovski, A. Fisher ,F. Chaslin, JC Casadesus, C. Eschenbach, P. Carigniani.

Ainsi que de grands chanteurs, dont P. Domingo , JD FLorez, P. Beczala, R. Alagna, A Gheorghiu, F. Furlanetto, N. Shicoff, G Petean, N. Stemme, P Mattei, B. Uria Monzon.

 

Depuis 2018 elle enseigne la diction et phonétique française au MUK (Musik und Kunst Universität Wien).

 

Elle donne également de nombreux récitals et concerts. Prochainement, elle accompagnera Juan Diego Florez au Musikverein de Graz, ainsi que Rachel Frenkel au Musikverein de Vienne. Son actualité comprend deux nouvelles productions, à l’opéra Comique et au Festival de Salzburg.

Programme

Mélodies autour de Verlaine et Goethe

 

 

Cécile Restier.png